Le Watsu, 

une pratique douce et unique, 

née de la rencontre de deux mondes différents, le Zen Shiatsu & l'Eau.

 

                           C'est en 1980 que Harold Dull, praticien et enseignant de Shiatsu,

                                 à la fabuleuse idée d'emmener un groupe d'élèves pratiquer le shiatsu dans les courants d'eau                                                        chaude en Californie.

                                De cette expérience naît le Watsu (Water et Shiatsu).

Riche de cette découverte, il s'entoure alors de praticiens et thérapeutes  venant de différents horizons pour l'aider à faire évoluer cette pratique.

Au fil de son histoire, le Watsu est devenu une délicate combinaison de bercements, de mouvements doux et amples, de massages, d'étirements musculaires et de pressions sur les méridiens.

 

Aujourd'hui reconnu comme le travail corporel aquatique le plus aboutit au Monde, le Watsu génère des bienfaits, autant sur le corps que sur l'esprit. 

En effet, libéré de la pesanteur grâce à l'Eau,

des tensions musculaires et articulaires grâce à la chaleur,

massé par l'Eau au rythme de la respiration, des mouvements,

le corps peut rapidement se détendre. Ainsi, soulagé de ses résistances, de ses douleurs, il peut-être mobilisé d'une façon incomparable à ce qui peut être fait sur terre.

Cette mobilisation, réalisée dans la synchronicité des respirations du receveur et du donneur, devient plus harmonieuse, plus profonde et les mouvements plus doux.

A cela vient s'ajouter les bénéfices des étirements musculaires et des pressions sur les méridiens, permettant ainsi leur rééquilibrage.

Tous ces éléments conjugués, avec douceur, vont donner au receveur cette profonde sensation de souplesse, de légèreté, de fluidité, de liberté, pouvant amener le receveur à un réel lâcher prise, à la libération émotionnelle, à une connexion profonde à son être.

"être soutenu au niveau du cœur et connecté avec sa respiration,

ceci peut aider le cœur à relâcher des émotions que le mental

a ressassé ou réprimé pendant des années,

et les laisser disparaître dans la fluidité".

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Harold Dull

" l'Eau si on sait l'entendre, 

si on en apprend la langue,

ouvrira toute la connaissance

des Etres et des choses..."